Association pour l'Accueil, l'Écoute, l'Orientation, l'Accompagnement

Trente ans déjà !

Trente ans déjà ! Et tant d’amis, accueillis pour un temps ou pour longtemps, comment retracer toute cette aventure, avec les uns et les autres ? Alors, Merci tout d’abord à Ivar, qui, ni fondateur, ni moine, ni ermite, ni missionnaire, mais « sentinelle » et qui par son existence, comme Charles de Foucauld son modèle, a essayé de vivre la fraternité au jour le jour au milieu d’un peuple, et qui nous a appris à l’aimer.

Au départ, c’était un peu l’aventure de David contre Goliath, ces rencontres au ras de l’humanité, avec des espoirs fous de se sortir de la drogue, de la malchance, de la prostitution, de la maladie et surtout mettre la tête hors de l’eau, respirer un air de plus de liberté.

Ce furent les rencontres magiques de deux mondes, avec les médecins amis, les démarches avec tous ceux qui ont prêté main forte aux recherches de logements, aux redémarrages de vie, tous ceux qui ont accompagné, ponctuellement ou en continu ces assemblées de fêtes de Noël, les déplacements en Bourgogne pour assister au son et lumière de Bernard de Clairvaux, et aussi ceux qui ont prêté leurs logements à Méribel, les partages de cadeaux, de repas, les paroisses qui nous ont accueillis chaque mois avant que nous ayons notre « maison au 147 avenue de Clichy ».

Là, avec Richard et le nouveau Pont, à partir de 1994, toutes ces rencontres sont devenues hebdomadaires. Il y eut la mise en place d’une infrastructure, le lien avec la Banque alimentaire, la création d’ateliers pédagogiques et du journal, les recherches de séjours – vacances à St Pal, à Pontgibaud, en Picardie avec tous ceux qui ont partagé ces séjours, tous les amis qui étaient avec nous, sans compter, nous permettant d’assurer l’animation de ces temps forts …

Belle aventure que celle là, où le seul but était et demeure encore aujourd’hui, celui de comprendre et d’accueillir le visage de l’autre et pour certains d’y reconnaître celui du « Tout Autre ».

Alors, comment ne pas s’émerveiller de leurs désirs de découvrir leurs dons cachés, avec des ateliers divers qui leur sont proposés, d’un accueil permanent et d’une antenne juridique avec Nicole, puis aussi la découverte en 2009 lors d’un séjour à Lourdes de leur soif de vie spirituelle.

Ce fut l’adhésion au Réseau St Laurent, la participation à « Diaconia » avec la création d’un chant homologué et d’un chapelet.

L’innovation de la fête du Pont, le 31 mai, jour de la Visitation. En 2010, grâce à Bob et Marcelle, ce fut aussi le début d’une autre aventure, celle de l’accueil de réfugiés politiques iraniens, afghans… qui depuis lors, prennent leur envol à partir du 147 avenue de Clichy, tout en permettant aux habitués de découvrir des souffrances différentes, celles de l’éloignement familial, de l’absence de nouvelles, d’interrogations sur l’avenir, des difficultés d’apprentissage de la langue et de l’installation dans un nouveau pays, une nouvelle terre…

Nous nous sommes mis, tous, à l’école les uns des autres, et surtout à l’école de ceux pour qui prendre la Parole devient une voie de libération. La présence régulière d’Eric, Jean-Charles et Emmanuel le lundi, y participe grandement.

Grâce au travail discret de chacun cherchant des sponsors et en particulier grâce à notre présidente, et au travail du Conseil d’administration, nous avons pu continuer et nous espérons encore longtemps, grâce à vous tous, ce travail de libération, non seulement de la parole, mais aussi des dons divers, et apprendre d’eux le goût de la simplicité, de l’abandon, du détachement, car, au fond, sans bruit et avec un léger sourire, ils nous rappellent l’essentiel.

Laura, Marie Jeanne et Richard.

 

Se trouver soi même et rencontrer les autres

Vous pouvez « entendre » certains copains du Pont lors d’une émission de radio.

« Les copains d’abord »

Agnès et Brigitte ont été invitées aux Folies Bergère au spectacle musical qui met à l’honneur Georges Brassens. Le commentateur sportif, maître de cérémonie, a apporté quelques anecdotes et vidéos sur le chanteur-poète à moustache.